Résolu à descendre en moi-même, j'achetai une licence au club de tir local Les premiers mois, on me prêtait une arme Par la suite, j'ai contracté un crédit sur ma propre carabine, voyance gratuite par mail,  On peut aussi l'appeler fusil à partir d'un certain calibre Bien sûr, tout mon équipement restait au club ; pas de ça chez moi Pour le budget des munitions, les cigarettes que j'ai arrêté de fumer C'est une habitude que j'avais reprise pendant mon voyage - comment voulez-vous vous faire des amis en Amérique latine si vous ne fumez pas ? Mais, demandera-t-on, d'où vient le besoin .